Et si la boîte de pandore avait été réouverte et si dans cette boîte ce trouvait plus que les plus grands maux de notre planète. Si c'était des démons qui sortaient de cette boîte ? Sept démons assouvit par la soif de pouvoirs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dormir... [ PV Elliade Rosenberg ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dormir... [ PV Elliade Rosenberg ]   Mer 3 Juin - 16:40

Des ombres peu tentatrices l'encerclaient, menaçantes. Mais lui, il ne s'en préoccupait pas. Il essayait d'oublier l'incessante voix qui lui martelaient le crâne, qui tout d'un coup, avait décidé de l'empêcher de dormir. Dormir. La seule chose qu'il appréciait dans la vie. Et pourtant, cet imbécile de démon l'en empêchait. Il serra des dents tandis que celui-ci continuait sa chanson interminable et insupportable, de plus en plus fort. Oui, en plus de devoir le supporter, et il pouvait tout entendre. Enfin, remarque, lui aussi. Ou presque. Non, en fait, pas du tout. Il essayait juste de se convaincre qu'il avait un peu d'influence sur son colocataire imprévu. Et puis, Matthiew se sentait seul. Était-il le seul dans son cas ? Qu'est-ce qu'il lui voulait, ce Belphegor ? Et pourquoi donc l'avait-il réveillé en pleine nuit ?
Il butta contre la racine d'un arbre qui entravait le chemin boueux. Il grogna et continuant son chemin, de plus en plus énervé. Il voulait rentrer ! Retrouver son lit qui l'attendait, et qui lui, ne le réveillait pas avec une chansonnette puérile. En plus, il détestait qu'on l'oblige à faire quoi que ce soit. Mais c'était plus fort que lui... Il contrôlait ses gestes, et pourtant, une part de lui était encore " réveillée ". Il ne savait pas jusqu'où le démon pouvait aller sur sa possession, mais il semblait bien trop puissant pour que ça s'arrête là.
Il finit tout de même par s'arrêter, ayant assez marché. Il se trouvait devant un lac, bien plus terrifiant que les ombres animées par le vent et le mouvement des arbres du parc où il se trouvait. L'eau ténébreuse ondulait près de ses pieds en émettant un faible clapotis. Le jeune soupira, las et fatigué.

* Aloooors alooooors tu aimes ma chanson ? *


Cette voix qu'il commençait à détester retentissait dans sa pauvre tête comme si on lui avait envoyé un marteau piqueur dans la figure. Il répondit d'un grognement, et essaya de se concentrer sur autre chose que sa chanson qu'il avait maintenant dans la tête. A chaque fois que le démon lui parlait, il ressentait une grande fatigue - enfin, plus que d'habitude, en tout cas - et puis il se réveillait quelques heures plus tard, ne se souvenant de rien. A la fin, il avait compris que Belphégor prenait totalement possession de son corps, le mettant hors d'état de vivre normalement. Il ne savait pas du tout ce qu'il faisait - enfin, ce que son corps et son propriétaire faisaient - et cela l'énervait. Il aurait quand même bien voulu savoir ce qu'il fabriquait pendant ce temps là quand même...

- La ferme ! Ne put-il s'empêcher d'hurler à lui-même.

Il n'aurait peut-être pas du. Maintenant, sa tête commençait à lui faire mal. Au bout de quelques minutes, il tomba à genoux tellement la douleur était intense. Pourquoi fallait-il que ça fasse mal ? Il allait encore sombrer dans l'inconscience, sans savoir. Puis, sa vision se troubla et il perdit connaissance.

Matthiew - allias Belphégor - se réveilla, allongé sur la terre froide, à quelques centimètres du lac. Il se releva lentement et regarda autour de lui, ses yeux changeants cherchant quelque chose de précis. Un intuition qui ne le trahissait jamais l'avait poussé à aller dans ce parc, maintenant, tout de suite, avant que la fatigue ne le gagne de nouveau. Enfin, il sentit que ce qu'il cherchait était proche. Il se tourna vers les arbres derrière lui, un sourire puéril et amusé se dessina sur ses lèvres fines. Il attendit quelques instants puis déclara d'une voix qu'il ne pensait pas aussi forte :

- Hahaaa ! Comme on se retrouve, mon cheeeer compatriote !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dormir... [ PV Elliade Rosenberg ]   Dim 7 Juin - 4:11

La lune était pleine. Quelques nuages s'aventuraient encore dans le ciel nocturne effaçant par moment sa lumière. Deux yeux apparurent dans le noir. La chambre n'était éclairée que par la pâle lueur de l'astre de la nuit qui pénétrait par les grandes baies vitrées. La pièce était claire et spacieuse. Les 'yeux' se redressèrent et sortir du lit. La jeune Elliade s'avança jusqu'à son miroir pour vérifier l'état de ses cheveux. Elle se déshabilla ensuite pour passer une longue robe vert sombre rappelant l'émeraude. Sans un bruit elle sortit de la pièce et dévalla les escaliers menant à l'extérieur. Les battants de l'entrée ouverts, l'air nocture s'engouffre dans la maison faisant légèrement volé ses cheveux dans son dos. Elle sortit d'un pas décidé. Belzébuth l'incitait à accélérer le pas, encore et encore... Elle devait être pressé cette nuit, elle lui avait parlé d'un rendez-vous. Malgré la pleine lune la nuit était sombre. Pas un bruit ne s'échappait de la ville endormie. Un silence pesant, terrifiant mais reposant. Belzébuth lui soufflait dans le creux de l'oreille leur destination. Le parc, le parc, le parc... Comme entrainer par ce que lui disait son cher démon, Elliade callait ses pas sur le rythme des paroles de celui-ci.

Belzébuth avait beaucoup de rencontre ses temps ci et Elliade se trouvait de plus en plus souvent dehors la nuit. Mais d'un autre côté Elliade ne s'en préoccupait pas beaucoup. Ce démon l'avait toujours aidé alors elle pouvait bien lui rendre la pareil. Mais qui pouvait-elle bien rencontré au parc? Un autre de ses congénères? Une pensée plus forte que les autres s'instaura et pris le dessus. Elle perdit complètement de vue ce à quoi elle pensait. C'était Belzébuth. Elle devait être de très mauvaise humeur cette nuit car elle ne réagissait jamais comme cela. Elle lui ordonner de se dépêcher au lieu de tergiverser sur les raisons de leur déplacement. Elliade sentit ses mouvements commencés à lui échapper peu à peu. Belzébuth commençait à prendre le contrôle. Elle hâta le pas et sa liberté de mouvement lui revînt. Elle regarda le ciel. Les nuages obscurcissaient pratiquement tout le ciel. Il ne manquerait plus que la pluie elle n'avait pas son parapluie et ne tenait pas à salir sa robe. Qui sait elle aurait dû prendre un parapluie en sortant.Elliade sentit l'exitation du démon s'emparer d'elle. Elle ne savait pas ce qu'elle devait voir - ou qui - mais elle était préssé. Soupirant la juene fille préféra s'arrêter. Et tant pis si on la prenait pour une folle à parler toute seule.

" Belzébuth tu préfères peut-être tout de suite prendre ma place? Je te la laisse avec joie. "

Il y eut un temps de silence. elle se demandait ce qui pouvait bien se passer dans la tête d'un démon. Elle hésitait à prendre sa place? Pourtant elle ne se faisait pas prié d'habitude. Puis la voix lente et puissante du démon en question résonna dans son esprit.

" Non... Pas encore. "

Et Elliade ressentit à nouveau une pression qui l'incitait à avancer. Que voulait-elle dire par pas encore? Il y aurait donc changement? Transformation? Mais pourquoi ne lui disait-elle jamais rien?! Elle se mit à courir pour lui faire plaisir et celle-ci la mena jusqu'au parc. Là elle ralentit le pas. Elle regarda autour d'elle puis sentit prise de malaises. Belzébuth prit sa place et guida le corps d'Elliade à travers la multitude de petit sentier. C'était toujours une impression étrange de voir son corps, de sentir les choses tout en y étant étranger. Belzébuth n'avais pas pris sa forme et 'gambadait' tranquillement el pied léger dans tout le parc comme si de rien n'était. Elle passa ensuite entre les arbres en direction du lac. Ils n'étaient pas encore arrivés - ou plutôt elle - qu'une voix forte retentit tout près. Cher compatriote? Un autre démon? Et Elliade lui répondit de ce fait - sans que celle ci n'est donner l'odre à sa bouche de parler - en s'extirpant des derniers abres les séparant.

" Tiens ça faisait longtemps dis donc. Qu'est ce que tu deviens l'ami? "

Belzébuth souriait. C'était plutôt rare comme cas de figure. Elle regarda de plus près la forme qui se tenait devant elles. Un jeune tout ce qu'il y avait de normal. Enfin dans cette pénombre ce n'etait évident à cerner mais elle ne voyais ni cornes ni en fouche dépassé. Mais qu'allait-elle imaginé. Il était surement comme Belzébuth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dormir... [ PV Elliade Rosenberg ]   Mer 10 Juin - 19:27

Il vit une ombre apparaître derrière un arbre, puis une jeune femme sortir face à lui, à peine quelques mètres plus loin. Belzébuth se tenait là, dans la peau d'une brunette aux yeux verts. Il observa attentivement le corps de rechange que s'était approprié le démon. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, presque aussitôt dissimulé par un bâillement de lassitude. Ah, c'est vrai que sortir un pleine nuit, c'était désagréable... Pour une fois, il était d'accord avec son imbécile d'humain qui lui servait d'hôte : dormir la nuit, c'était bien.
A travers le corps exténué de Matthiew, Belphégor posa sa main droit sur sa hanche et commença à rire tandis qu'il observait les yeux de son interlocutrice.

- Eh bien comme tu peux le remarquer, je côtoie un être aussi flemmard que ma grandiose personne. Il soupira. Ça a ses avantages et ses inconvénients... Et toi, cheeeeer Belzébuth ?

Il s'assit ensuite sur un banc qui était à quelques mètres de lui. Parler aussi longtemps, ça l'avait tout de même fatigué... Mais il gardait bien en vue le démon de la gourmandise, au cas où. Les trahisons entre frères, il connaissait. Mais il devait avouer que retrouver son ancien compagnon de jeu lui était agréable. Peut-être pourraient-ils s'amuser encore un peu ? Avant qu'il ne se lasse, en tout cas. Ce qu'il appréciait bien chez le démon, c'est que souvent, les deux compères se lassaient de la même chose au même moment.
Belphégor s'allongea sur le banc sans plus de présentation. Il était fatigué, et ses yeux d'une couleur prune se fermèrent tous seuls, bercés par le vent et le bruissement des feuilles. Pour d'autres, l'endroit semblait terrifiant à cause des nuages noirs et des ombres malfaisantes qui se dessinait à la clarté de la lune mais pour lui, ce n'était qu'un endroit quelconque pour s'occuper. Et dormir, bien entendu. Il passa une main blanchâtre dans ses cheveux devenus bruns et rouvrit les yeux, maintenant d'un bleu profond. Il regarda intensément la créature démoniaque qui se tenait près de lui et déclara et baillant :

- Aloooors les affaires ça va ?

Il lui sourit et se téléporta derrière la jeune fille possédée, comme une ombre dans les ténèbres. Il chuchota à l'oreille de son interlocutrice, d'une voix froide et amusée :

- Pas trop fauché ?

Il se téléporta de nouveau en riant pour se retrouver assis au bord de l'eau, touchant du bout des doigts la surface argentée du liquide. Il recommença à chantonner la chanson qui avait réveillé Matthiew et se mit à faire des mouvements circulaires dans l'eau avec sa main. Quelle douce nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dormir... [ PV Elliade Rosenberg ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dormir... [ PV Elliade Rosenberg ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Les toits...ne sont pas de bons endroits pour dormir...
» [PM] Je n'arrivais pas à dormir sans toi...
» Une partie de chasse avant d'aller dormir
» Willow Rosenberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Pandore :: Rome :: 

Le centre ville :: Le Parc

-
Sauter vers: